menu sommaire
MENU FERMER SOMMAIRE

Newsletter 2019
des Juniors en Dermatologie

ACCUEIL

Votre formation …et des stages

Votre formation est complétée lors des stages effectués dans les CHU et dans certains services hors CHU en périphérie.

L’organisation locale et régionale est assurée par les coordinateurs correspondants. Ils pourront vous conseiller pour vos choix en fonction des spécificités des services.

Vous serez encadrés pendant vos stages par les « seniors » des services de Dermatologie.

Réforme et nouvelles régions

Avec la réforme et les nouvelles régions françaises, les regroupements ont changé et de nouvelles commissions sont en train de se mettre en place.

Divisions et créations de régions, changement de noms :

JO : Arrêté du 18 septembre 2017 portant détermination des régions et subdivisions du troisième cycle des études de médecine.

  • Nord
    devient Hauts-de-France (Lille, Amiens) et Normandie (Rouen, Caen)
  • Ouest
    devient Pays de la Loire (Nantes, Angers), Bretagne (Brest, Rennes), Centre-Val de Loire (Tours) et Poitiers rejoint Nouvelle-Aquitaine
  • Sud-Ouest
    devient Nouvelle-Aquitaine (Bordeaux, Poitiers, Limoges) en perdant Antilles-Guyanne qui devient une région, en intégrant Poitiers et Limoges et en perdant Toulouse
  • Sud-Est
    devient Provence-Alpes-Côte d'Azur/Corse (Marseille, Nice) en perdant Montpellier-Nîmes
  • Occitanie
    Création de la région à partir de Montpellier-Nîmes et Toulouse
  • Grand Est
    en Bourgogne-Franche-Comté (Dijon, Besançon) et Grand Est (Strasbourg, Reims, Nancy)

Les services agréés DES de Dermatologie

Liste des coordinateurs régionaux et inter-régionaux

carte stages

Pour tout savoir sur les spécificités des stages de Dermatologie en CHU une carte interactive a été mise en place.

Visitez-la, explorez-la : ceci pourra vous aider pour guider vos choix actuels et futurs et pour connaître des correspondants potentiels à contacter pour échanger et pour leur expertise..

Consulter la carte

Stage inter-CHU, pourquoi pas moi ? Votre formation et des stages

Un INTER-CHU, des INTER-CHU

Dès votre internat, vous avez la possibilité de « bouger ». Ces stages peuvent se faire au sein de votre région (échange à « coût nul »), entre deux régions ou en outre-mer, voire à l’étranger. Bouger est une belle opportunité pour enrichir ses connaissances et sa pratique, et est parfois nécessaire si vous voulez vous former dans une thématique particulière qui est moins développée dans votre CHU.

Consultez la carte des spécificités et des expertises des services, maintenant disponible sur le site du CEDEF pour vous aider à cibler vos demandes et à guider vos projets.

L’inter-CHU : une expérience riche et indispensable au cours de l’internat

Témoignage

Photo d’Pierre-Michel DUGOURD


ECN 2015, Nice

Inter-CHU au CHU de Bordeaux

La dermatologie est une spécialité extrêmement riche, et qui offre de multiples possibilités d’orienter sa pratique vers un centre d’intérêt ou un domaine de prédilection. La pratique de la chirurgie dermatologique me parait indispensable afin de pouvoir prendre en charge de manière globale les patients. Le dermatologue est en première ligne pour poser le diagnostic de lésion cutanée, tumorale ou non, de « lire » la tumeur, et d’appréhender dans les meilleures conditions une exérèse chirurgicale.

Inter-CHU Nice

C’est au cours de mes premiers stages d’internat que j’ai appris qu’il existait un groupe chirurgical au sein de la SFD, très actif, dédié au partage et à la formation de cette sur spécialité. J’ai donc orienté ma maquette dans cette voie.

Dans un premier temps dans un service de chirurgie maxillo-faciale, au Centre Hospitalier de Draguignan, où j’ai effectué mes premiers pas dans le monde de la chirurgie. Puis en réalisant un inter-CHU dans l’unité interventionnelle du service de dermatologie du CHU de Bordeaux. C’est lors du séminaire d’initiation à la dermatologie chirurgicale que j’ai rencontré l’équipe du service de Bordeaux et découvert toute la richesse de cette spécialité.

Un inter-CHU s’anticipe très longtemps à l’avance. J’ai dans un premier temps discuté de ce projet avec mon chef de service. Puis il a fallu monter un dossier pertinent, afin d’obtenir l’accord de ma faculté d’origine mais aussi de la faculté d’accueil. Cette procédure s’anticipe au moins 2 ans à l’avance. En effet, il faut obtenir de nombreuses signatures afin de valider votre dossier (deux chefs de service, coordinateur de DES d’origine et d’accueil, directeur de l’hôpital d’origine et d’accueil, directeur des affaires médicales de votre CHU d’origine, Doyen de votre faculté…).

N’hésitez pas à solliciter tous ces différents intervenants afin d’être dans les temps pour monter votre dossier !

Il faut également savoir que votre dossier passera en commission, dans votre CHU et parfois au CHU d’accueil, et qu’il sera jugé, face à d’autres dossiers d’autres internes, sur les différents travaux que vous avez réalisé au cours de votre cursus mais aussi sur la pertinence de votre projet. Une lettre de motivation explicative et détaillée, ainsi qu’une lettre de recommandation de votre chef de service est indispensable.

C’est une expérience extrêmement enrichissante et selon moi indispensable. Travailler au sein d’une nouvelle équipe permet de découvrir de nouvelles façons d’appréhender la dermatologie. Ce stage m’a progressivement fait gagner en autonomie, grâce à nos consultations et interventions propres.

Le partage et le compagnonnage sont indispensables pour façonner sa pratique, alors n’hésitez pas à découvrir de nouveaux horizons ! La dermatologie est vaste et complexe, et de nombreux services sont prêts à vous accueillir, pour en comprendre toutes les subtilités.

Les internes de dermatologie Antilles-Guyane : quel parcours ? Quel bilan ?

Des stages Outre-Mer sont aussi possibles et peuvent être utiles à votre formation.
Mais il y a aussi les internes "Antilles-Guyane" : la parole est à eux cette année !

Dans les précédentes newsletters plusieurs internes ont partagé leur expérience de stages outre-mer aux Antilles ou en Guyane. Cette année, c'est au tour des internes Antilles Guyane d'apporter leur témoignage sur leur parcours d'interne.

Témoignage

Photo d’Julie VALENTIN


ECN 2017, Antilles-Guyane

Ce choix me permet de voyager entre les centres hospitaliers de 3 départements, donc d’être confrontée à des pratiques et des recrutements de patients différents. C’est un moyen incomparable de travailler sur les dermatoses de la peau noire et les dermatoses infectieuses et tropicales. De plus, le fait de revenir en métropole pour 2 semestres à Bordeaux est l’occasion de faire de l’onco-dermatologie, de l’allergologie et de voir des dermatoses inflammatoires, entre autres choses, qui sont moins représentées aux Antilles. Notre formation est assez complète !

Nous sommes de petites promotions de 2 internes par année, ce qui nous laisse un accès facile aux terrains de stage désirés, que ce soit en dermatologie ou dans les hors filières proposés par la maquette (anatomopathologie, rhumatologie, médecine interne et maladies infectieuses), ainsi nous avons un internat à la carte !

Témoignage

Photo d’Nicolas OLIVIER


ECN 2016, Antilles-Guyane

Je rejoins ma collègue Julie sur la diversité de notre formation avec cette chance d’avoir accès à de nombreux points de vue et des pratiques très différentes entre métropole et outre-mer.

De plus l’ambiance générale aux Antilles est évidemment détendue mais il ne faut pas s’imaginer que ce sont des vacances pour autant ! Les services de dermatologie des trois départements sont très sérieux et jouissent d’un recrutement de qualité en dermatologie générale mais aussi et surtout en infectiologie avec de nombreuses affections liées à l’infection par le VIH et autres dermatoses tropicales.

Partir aux Antilles c’est aussi découvrir de l’intérieur ces régions de France que l’on ne connait qu’en vacances ou dans les livres. De l’aventure de la Guyane aux douceurs des îles antillaises, il y en a pour tous les goûts et l’expérience est inoubliable que ce soit pour un semestre ou pour tout son internat.

Au final, l’internat de dermatologie aux Antilles-Guyane, c’est l’occasion de voyager, de s’ouvrir à une autre culture, tout en se formant correctement et c’est un choix que je ne peux que conseiller à quiconque l’envisagerait.


Warning: require_once(/home/clients/80b3ddf3d5c61bb7dd0bad1774acfffe/vhost/cedef.org/juniors/prod/APP/view/content/article/transversal/../2019/0612_stage_guyane.php): failed to open stream: Aucun fichier ou dossier de ce type in /home/clients/80b3ddf3d5c61bb7dd0bad1774acfffe/vhost/cedef.org/juniors/prod/APP/view/content/article/transversal/stage_outre-mer.php on line 10

Fatal error: require_once(): Failed opening required '/home/clients/80b3ddf3d5c61bb7dd0bad1774acfffe/vhost/cedef.org/juniors/prod/APP/view/content/article/transversal/../2019/0612_stage_guyane.php' (include_path='.:/opt/php7.4/lib/php') in /home/clients/80b3ddf3d5c61bb7dd0bad1774acfffe/vhost/cedef.org/juniors/prod/APP/view/content/article/transversal/stage_outre-mer.php on line 10