menu sommaire
MENU FERMER SOMMAIRE

Newsletter 2020
des Juniors en Dermatologie

ACCUEILformation

La FST d’Oncologie
Traitement médical des cancers
Témoignage

Portrait Dorine CANU


ECN 2017, Bordeaux

Depuis la réforme de l’internat, nous avons la possibilité d’effectuer une FST (Formation Spécialisée Continue) pour une durée d’1 an supplémentaire, et notamment celle de cancérologie de l’adulte.

Elle remplace donc le DESC qui aboutissait également à la possibilité de prescrire les différents traitements anti-cancéreux.

Cette année se compose de 2 stages : un stage en radiothérapie (théoriquement 3 mois, associé à un stage en oncodermatologie) et un stage en oncologie médicale.

À Bordeaux, nous sommes actuellement 5 internes pour cette première année de FST, avec une seule place en dermatologie (pour 2 candidatures).

Le nombre de place pour l’année 2019-2020 était insuffisant et non représentatif de l’intérêt des internes de spécialité pour la cancérologie.

Je suis actuellement dans mon stage mixte radiothérapie – dermatologie où j’ai la chance de pouvoir travailler en grande partie avec une radiothérapeute spécialisée dans la contacthérapie. Côté dermatologie, j’ai pu suivre des consultations d’oncologie (et notamment « onco-urgente »), participer aux différentes RCP et aller en HDJ d’onco-dermatologie.

Ces stages sont un excellent moyen d’acquérir des connaissances plus transversales, sans pour autant amputer la maquette de notre DES des autres stages hors filières (médecine interne, anatomo-pathologie, rhumatologie …), ce qui était souvent le cas avec le DESC.

Radiothérapie
Une mise en place de contacthérapie avec le Docteur Nora OUHABRACHE

Concernant l’enseignement, nous avons été conviés au cours national des phases socles des DES d’oncologie sur 2 jours à Paris. Cependant, nous n’avons pour le moment aucun cours sur SIDES et à priori aucune ville n’a organisé de cours en présentiel spécifiquement pour les FST (mais nous avons la possibilité d’assister aux cours de DES d’oncologie de notre subdivision). L’organisation de notre enseignement ne semble pas avoir été anticipé, mais cela devrait s’améliorer pour les promotions futures.

Au final, je ne peux que vous inciter à vous porter candidat à cette FST permettant une pratique future de la dermatologie la plus complète possible, en espérant que celle-ci puisse s’organiser au mieux afin de pouvoir prochainement fournir un enseignement théorique adéquat et de qualité.

RETOUR AU SOMMAIRE