SOMMAIRE

Newsletter 2019
des juniors en dermatologie

Accueil > dermatologie en france

La dermatologie en France Démographie médicale

D’après le rapport du CONSEIL NATIONAL de l’ORDRE des MEDECINS édité en janvier 2018, l’effectif des médecins spécialistes médicaux augmente régulièrement et la projection à l’horizon 2025 devrait montrer une croissance continue pour atteindre 113 862 médecins spécialistes médicaux, soit une augmentation de 0,4 % par rapport à 2017 et un taux de croissance moyen annuel de + 0,5 %. La grande majorité des médecins nouvellement inscrits au CNOM a un exercice salarié majoritaire. Cependant, l’exercice libéral a la même proportion que l’exercice remplaçant. On observe toutefois des disparités à l’intérieur d’une région. Certains départements ont une part similaire (ou quasi similaire) de médecins nouvellement inscrits comme le Jura où la part des médecins nouvellement inscrits est égal entre le salariat et le libéral (2 %), le Lot et Garonne (8 % et 9 %), l’Aveyron (1,4 % et 1,6 %), les Hautes-Pyrénées (1 %). D’autres départements ont une proportion inversée comme en Corse du Sud ou l’exercice libéral y est dominant sur l’exercice salarié (19 % vs 15 %).

Par ailleurs, on observe depuis 2010, une augmentation du nombre de médecins sortants pour départ en retraite sans activité. Cette tendance est en lien avec le vieillissement du corps médical. Toutefois, des différences s’observent par groupe de spécialités. En 2010, 23 % des médecins généralistes sortants étaient radiés, contre 33 % des effectifs de spécialistes chirurgicaux et 31 % pour les spécialistes médicaux.

Variation des effectifs de spécialistes entre 2010 et 2018 en activité régulière

Qu’en est-il des Dermatologues ?

En revanche, la démographie des spécialistes dermatologues est en berne puisque nous constatons depuis plusieurs années une diminution régulière. Les dermatologues sont 3 328 en janvier 2018 (3 485 en janvier 2017). 15,55 % des dermatologues ont moins de 40 ans et 34,15 % ont 60 ans ou plus. La grandemajorité (71,5 %) sont des femmes.

Pyramide

En savoir + sur le site du CNOM

La densité des dermatologues pour 100 000 habitants est la plus faible en Ariège (0,6) et la plus forte à Paris (17,2).

Densités - Applications des fourchettes de classement

Les dermatologues inscrits au CNOM choisissent d’exercer pour 58 % en secteur libéral, 22 % en tant que salariés (20 % exercice mixte).

Télécharger le PDF sur le site du CNOM

RETOUR AU SOMMAIRE